La Circassienne de Guillemette de Sairigné

L’histoire de Gali Hagondokoff, devenue Leila, comtesse du Luart méritait d’être conté.
Cette femme de tête, née au sein de l’aristocratie caucasienne en 1898, a eu une vie trépidante et hors du commun.
Aventurière, au sens littéral du terme, Gali parcourt la vie avec courage, bravoure et fierté, ressortant de toutes les épreuves toujours plus déterminée.
Elle nait sous l’empire russe puis vit la révolution, qu’elle fuit pour Shanghai en compagnie de son premier mari. Gali décide quelques temps plus tard de se rendre en France, à Paris, seule avec son fils (son époux ne souhaitant pas partir), pour rejoindre sa famille.
Elle prend alors un nouveau départ !
Engagée comme mannequin chez Chanel, elle devient très vite collaboratrice de la boutique de Deauville, puis crée sa propre maison de couture. C’est à cette période qu’elle rencontre son deuxième mari, le Comte Ladislas du Luart qu’elle épouse en 1934 pour devenir Leïla du Luart.
Sa vie prend cette fois encore un nouveau tournant !
Sensibilisée par la guerre d’Espagne et ses blessés, elle crée une antenne chirurgicale mobile, financée par des sponsors privés et la dirige sur le terrain. Cet essai va se transformer en formation chirurgicale mobile déployée au plus près des combats pour soigner au plus vite les soldats blessés lors de la 2ème guerre mondiale. Leïla sera ainsi présente avec ses équipes en France, en Algérie, en Italie… sur tous les champs de combat. C’est ainsi qu’elle devient, en tant que civile, une légende de l’armée française et la marraine des légionnaires pour le 1er régiment étranger de cavalerie. Elle quitte ses « petits » en 1985, célébrés par tous ses hommes lors d’une cérémonie officielle dans la Cours d’honneur des Invalides !
Cette biographie écrite par Guillemette de Sairigné a été récompensé entre autre par le Prix Littéraire de l’Armée de Terre en 2011

Pour en savoir plus :
chez l’éditeur Robert Laffont

une biographie d'aventuriere
la biographie Gali la caucasienne, devenue Comtesse Leila du Luart
: http://www.laffont.fr/site/la_circassienne_&100&9782221111086.html
le site de l’armée de Terre : http://www.defense.gouv.fr/terre/bloc-les-essentiels/livres/histoire-culture-traditions/la-circassienne-de-guillemette-de-sairigne
http://www.lefigaro.fr/livres/2011/02/10/03005-20110210ARTFIG00001-comtesse-du-luart-princesse-courage.php

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s