Prix Jean d’Ormesson 2019 : Julian Barnes pour « la seule histoire »

C’est au Centre National du Livre que le Jury du Prix Jean d’Ormesson 2019 a révélé ce mercredi 5 juin le lauréat et son ouvrage : « La seule histoire » de Julian Barnes.

Un livre qui aurait certainement séduit Jean d’Ormesson à double titre a indiqué Heloïse d’Ormesson, lors de la remise du prix. En effet, son père était particulièrement sensible à la littérature de Julian Barnes et le thème de son roman cher à son coeur. « La seule histoire » étant celle d’un premier amour et la place qu’il tient tout au long d’une vie.

Julian Barnes n’était pas présent pour recevoir les honneurs. C’est donc son éditrice qui le représentait, confiant que l’écrivain britannique se refusait depuis la disparition brutale de son épouse à toute promotion.

Pour découvrir La seule histoire

Rappel des 5 finalistes du Prix Jean d’Ormesson 2019

Publicités

Monsieur : pérégrinations avec Jean d’Ormesson

Monsieur, le film dédié à Jean d’Ormesson, réalisé par Laurent Delahousse et son équipe est sorti au cinéma le 5 décembre dernier, 1 an après la disparition de l’illustre personnage ! Si vous avez raté ce documentaire en salle, vous pouvez dés à présent le visionner en VOD.

Monsieur, c’est tout à la fois une rencontre autour de l’écriture, du plaisir et de l’amour ! C’est également de beaux moments de vie de cet aristocrate hors du temps ! Visions de l’écrivain solitaire tout à son œuvre. Ou encore de discussions partagées avec sa famille et ses proches. Et puis également des entretiens culturels et politiques…

Monsieur

C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce brillant homme, au travers d’anecdotes et de souvenirs relatés par lui-même. De découvrir ses questionnements ! Avec une mise en perspective de ses paroles par Dominique sa fidèle secrétaire, transcriptrice de ses manuscrits depuis 28 ans ! Monsieur est un film « contemplatif » qui transporte le spectateur dans les différentes villégiatures de l’écrivain, au gré des saisons. Avec de belles images rythmées par la musique de Julien Doré ! Une réussite que ce premier film pour Laurent Delahousse en tant que réalisateur. Un grand plaisir de retrouver l’illustre comte !

Pour tous les fans de Jean d’Ô  et tous les autres également ! Pour découvrir un homme « épatant » !

Monsieur sera également disponible en DVD à partir du 10 avril 2019

En savoir plus  

Allo Ciné –  Le Figaro   –  RTLEurope 1TF1

Fashion Freak show : vive Jean-Paul Gaultier !

C’est aux Folies Bergères, lieu mythique depuis son enfance que Jean-Paul Gaultier a choisi de mettre en scène son grand show. Dès l’entrée, le spectateur est saisi par l’univers du créateur ! Avec un hall totalement décoré à l’image de la célèbre marque ! Côté spectacle, « l’enfant terrible de la mode » est à la fois metteur en scène et conteur. L’histoire : sa vie !

Revue ? Défilé de mode ? Danse contemporaine ? Fashion Freak Show est tout cela à la fois. Tout en foisonnement, lumières et musiques ! Le Teddy de Jean-Paul est de la partie, c’est le Monsieur Loyal ! Puis une succession de tableaux hauts en couleurs nous plonge dans l’univers décapant du couturier !

De tableaux en tableaux pour illustrer JPG !

Attiré par la mode depuis l’enfance, le jeune homme part à la découverte du métier. Arrêt sur ses premiers défilés, Londres et ses inspirations, la musique, ses influences… En parallèle le show pointe également les temps forts de la société, les années sida, le rythme Palace… Toutes les personnes et personnalités qui ont compté et ont accompagné le créateur sont présents ! Chanteurs, danseurs, vidéos, bande son, le tout s’enchevêtre pour le plus grand plaisir des spectateurs ! Avec une mention très particulière pour les Costumes (tous plus incroyables les uns que les autres). Pour résumé, un show original, excentrique et un tantinet provocateur ! Bravo JPG et vive le Fashion Freak Show !

Fashion Freak Show à voir jusqu’au 16 juin 2019 aux Folies Bergère

Pour en savoir plus sur le Show et avoir un aperçu – Quelques avis de la presse : Time out –  VogueCulturebox –

Les livres à deux places… aux enchères

 

les livres à deux places à pont l'évêque
Le banc réalisé par Tristam pour la trilogie « les yeux jaunes des crocodiles » de Katherine Pancol

Les livres à deux places, ce sont des sculptures de bancs en forme de livres ouverts, qui ont été peints par des artistes sur le thème de livres d’auteurs français. Actuellement exposés dans la jolie ville de Pont l’évêque (calvados), ces 15 bancs ont pour objectifs de faire découvrir le patrimoine littéraire et de donner envie de lire. Ils seront mis aux enchères le 29 septembre 2018 au profit de l’Association « Lire et faire lire » fondée par Alexandre Jardin. De nombreux auteurs seront présents.

Du « lac » d’Alphonse de Lamartine réalisé par Eric Vogel à la trilogie de Katherine Pancol « les yeux jaunes des crocodiles »… illustré par Tristam, ces livres à deux places soulignent parfaitement la diversité et la richesse de notre culture livresque ! Pour en savoir plus sur « les livres à deux places ».

Un rendez-vous à noter dans vos carnets personnalisés The Concept Book

Le Caravage à l’honneur…

Le Caravage fait encore beaucoup parler de lui…

Au Musée des Beaux Arts de Caen, une exposition autour du tableau « le Souper à Emmaüs » met à l’honneur ce grand peintre italien de la fin du XVIème siècle et sa technique particulière, si contemporaine…

Le_souper_a_emmaus_Le_Caravage_1606

Dans Le Caravage  » la palette et l’épée », le premier tome de la dernière œuvre BD de Milo Manara, l’auteur illustrateur commence un diptyque dédié à la vie du peintre à compter de son arrivée à Rome. Ses modèles choisis parmi les prostituées pour illustrer ses tableaux religieux lui valurent parfois la censure, ses prises de partie, la prison quelquefois. Milo Manara met en scène également dans cette Bande dessinée, la Renaissance, époque qui lui est si chère et Rome, la ville des Papes mais aussi de toutes les débauches.

Le_Caravage_Milo_Manara

 

Splendeurs et misères au Musée d’Orsay…

Une première pour cette exposition consacrée au thème de la prostitution et à sa représentation expo-splendeurs_et_miseresdans les arts des années 1850 à 1910.

Tableaux, sculptures, photographies… sont ici réunis pour nous livrer la vision de la société parisienne de la deuxième partie du dix-neuvième siècle. Des courtisanes aux maisons closes, de nombreux artistes ont illustré la « prostitution » sous toutes ces formes.

Une belle exposition à noter dans vos carnets et à découvrir au Musée d’Orsay – Paris – jusqu’au 17 janvier 2016.

Carnet de sortie : Henry Darger au MAM de Paris

Henry Darger… Si ce nom ne vous évoque rien, rendez-vous au Musée d’Art Moderne de La Ville de Paris. Cet artiste autodidacte américain aujourd’hui reconnu comme l’un des représentants majeurs de l’Art Brut y est exposé jusqu’à début octobre. Une occasion exceptionnelle de découvrir l’univers particulier de ce peintre !

Second Battle of McAllister Run they are pursued (détail) d'Henry Darger. Crédits photo : © Musée d'Art Moderne / Roger-Viollet/©
Second Battle of McAllister Run they are pursued (détail) d’Henry Darger. Crédits photo : © Musée d’Art Moderne / Roger-Viollet/©

Rétrospective Pierre Bonnard au Musée d’Orsay…

Exposition au Musée d'Orsay
Nu dans un intérieur – 1912-1914

Rendez-vous d’ici le 19 juillet 2015 à Paris, au Musée d’Orsay, pour découvrir l’œuvre de ce peintre « décoratif ». Animé par sa passion des couleurs vives et son sens de la lumière, Pierre Bonnard (1867-1947)s’est illustré dans différents registres. 8 sections dévoilent le créateur et son univers : de la photographie au grands décors, des portraits au japonisme, le parcours de cet exposition nous dévoile un artiste multiple au talent indéniable.

Pour en savoir plus sur l’homme : Biographie

Pour découvrir l’exposition : Musée Orsay

« Hôtel Europe » au Théâtre de l’Atelier…

Hotel Europe au théatre de l'atelier
Jacques Wéber dans Hôtel Europe

Une pièce attendue en cette rentrée… écrite par Bernard-Henry Lévy et magistralement interprétée par Jacques Wéber! Un sujet qui fait débat : politique, philosophique, littéraire, économique… l’Europe ! De la grande à la petite Europe ! Le rôle des institutions, des gouvernements, des administrations; l’absence de réactions face aux conflits qui l’occupent ; Notre attitude attentiste, protectionniste; les commémorations étranges; L’état de l’Europe, son futur… Des sujets abordés « en vrac » par un Homme publique qui prépare un discours à l’occasion de la célébration du Centenaire du début de la Grande Guerre dans une chambre de l’Hôtel Europe à Sarajevo. Il a 2 heures pour l’écrire ! Une mise en scène intéressante et moderne. Un texte virulent, engagé, protestataire, contestataire, traversé d’anecdotes personnelles, signature de ‘l’écrivain philosophe. Le tout servi par un artiste impressionnant. Seul en scène, Jacques Wéber fait vibrer son personnage, de la nostalgie à la colère, de l’engouement à la douleur, du cynisme à la révolte… il rebondit au gré de son texte et laisse indiscutablement un sentiment de maitrise absolu de son art.
Pour en savoir plus : Vu par le Point –  Hôtel EuropeThéâtre de l’Atelier

Modernités plurielles de 1905 à 1970 au Centre Pompidou… à voir absolument !

C’est l’histoire mondiale de l’Art Contemporain de 1905 à 1970 que nous retrace le Centre Pompidou au travers de l’exposition « Modernités plurielles ».

Avec plus de 1 000 œuvres mises en scène sur les 2 niveaux, cette visite nous transporte du « Blaue Reiter » allemand au « Totémisme » latino-américain, du Primitivisme au Futurisme international… Peinture, sculture, phographie, cinéma…

Un nouvel accrochage des collections du musée qui réinterprète l’histoire de l’art moderne.

A noter sur vos carnets : à découvrir jusqu’au 26 janvier 2015 !

Pour préparer votre visite

exposition_modernites_plurielles
Centre_Pompidou

: Centre Pompidou