Carnet de lecture avec Karine Tuil

Découverte cette semaine de Karine Tuil, à travers 2 romans… à savourer si ce n’est déjà fait…

carnet de lecture Karine Tuil

Dans « Interdit », le héros, un vieil homme juif, survivant des camps de concentration, apprend à l’occasion de la préparation de son mariage qu’il souhaite religieux, qu’il n’est pas juif au sens de la loi de Moïse. C’est alors une remise en question complète de son existence. Est-il ou n’est-il pas juif ? Suffisamment pour avoir été mis au banc de la société et déporté durant la guerre mais plus pour aller sous le dais de la synagogue. Qu’est ce qu’être juif ? A quoi bon toutes ces règles de vie ? Une histoire douloureuse virant à l’absurde sous fond d’humour juif !

Dans « La Domination », le narrateur est une jeune femme écrivaine missionnée par son éditeur pour écrire un roman biographie sur son père, chirurgien engagé dans des causes humanitaires et d’origine juif. Cette tâche lui parait insurmontable, les traumatismes de son enfance et adolescence ressurgissent. Elle trouve un subterfuge pour essayer d’y parvenir, créant un personnage, celui du fils Adam, qu’elle a toujours rêvé d’être. Une histoire d’origine et de racines encore, bousculée par un secret de famille, des personnages ambigus…

Et pour découvrir les carnets personnalisés de notre marque préférée !

 

Rattrapages…

Pour l’été, rien de tel que de bons romans à savourer devant la mer, à la campagne ou à la terrasse d’un café… Première session :La_clarinette

  • « La Clarinette » de Vassilis Alexakis … une « conversation » avec des proches morts, un ami malade, entraine le lecteur dans l’univers de Vassilis, entre la France et la Grèce.. Passé et Présent se recoupent, baignés par l’actualité politico-économique et les sentiments de l’auteur. Un très beau livre soulignant également l’importance des langues.
  • « La Saison des Bijoux » de Eric Holder… un registre plus léger pour ce roman qui relate l’univers des marchés et la vie de camelots, avec la famille de Bruno qui arrive pour une saison (ou plus ?),  dans un village de la côte atlantique. Une peinture délicate et attentive d’un univers particulier et méconnu.
  • « L’été d’Agathe » de Didier Pourquery… le roman poignant d’un père pour sa fille morte l’été 2007, d’une maladie incurable. Un hymne à la vie et à l’amour, un hommage à une jeune femme tant aimée par tous ses proches qui restera toujours présente parmi les siens.

Enregistrer

L’orangeraie de Larry Tremblay

Un roman d’actualité, récompensé par Le Prix des Libraires du Québec (2014).l_orangeraie_Larry_Tremblay

Une orangeraie au Moyen Orient. Une vie simple, à l’écoute de la nature, une vie belle à priori pour ces 2 frères jumeaux et leur famille… Jusqu’au jour où tout bascule, lorsqu’un groupe armé fait pression sur leurs parents pour utiliser l’un des deux et servir sa cause, au nom de la religion et de la guerre ! Que peut-il advenir ?

Roman paru aux Editions Gallimard

 

Enregistrer

« Les gens dans l’enveloppe » d’Isabelle Monnin

« Les gens dans l’enveloppe », un roman de cette rentrée littéraire ou plutôt un roman suivi d’une enquête.les gens dans l'enveloppe

C’est le parti pris de ce livre. A partir de photos achetées aux enchères sur Internet, l’auteur part en quête d’existences. Qui sont ces personnes ? Où ont-elles vécues ? Comment ? Il semble y avoir de la tristesse sur certains visages, trop de sérieux…

L’écrivaine a choisi de découper son livre en 2 parties. Une première dédiée au roman. Isabelle Monnin imagine la vie de ces personnes à partir de son ressenti devant ces photographies. Puis dans un second temps, elle décide de confronter ses personnages à la réalité. Que sont devenus ces gens ? Où sont-ils ? Débute alors les recherches. De rendez-vous en entretiens, le lecteur approche cette famille de l’enveloppe, pour une réalité qui déroge souvent à la fiction.

A voir ou revoir :  La Grande Librairie avec Isabelle Monnin

Les Gens dans l’Enveloppe – éditions JC LATTES

Le maître des illusions de Donna Tartt

Retour arrière sur l’œuvre de Donna Tartt, qui vient de publier son troisième roman « le Chardonneret », 20 ans après celui qui nous intéresse aujourd’hui : le Maitre des illusions.

Il s’agissait là de son premier roman publié sous le titre « The secret history ». L’histoire se déroule dans une université du Vermont, dans les années 1980, dans une classe très spécifique de langues anciennes. Tout converge autour des six personnages clés, dont le narrateur Richard, et leur professeur Julian Morrow. En une année, tout peut basculer…

Ce roman est une œuvre littéraire sans contestation possible ! Instruit par une écrivaine érudite, peaufinant la psychologie de ses personnages, maniant l’art de la description et du détail, « le maître des illusions » nous plonge dans un univers estudiantin particulier bercé des ouvrages et des actes des héros de l’antiquité grecque.   Jusqu’où cette littérature et ces idées peuvent-ils mener ? Des désirs à la réalité ! De l’influence du Savoir à la manipulation psychologique ! Une histoire, déroulée dans le climat des années 1980, dans laquelle l’alcool, la drogue, l’argent facile et l’apparence sont également lourds de conséquence !

Le « Maître des illusions » est publié chez Pocket

Carnet de notes et le roman de Dona Tartt "le Maître des illusions"
Carnet de notes et le roman de Dona Tartt « le Maître des illusions »